Livraison Offerte
1000 Clients Satisfaits
Satisfait ou remboursé
24/24H
Paiement sécurisés
L'histoire des poupées

L'histoire des poupées

de lecture - mots

Les poupées sont connues dans toutes les cultures et constituent l'une des formes de jouets les plus anciennes et les plus répandues. Dans sa forme la plus élémentaire, une poupée est une figurine de forme conique qui peut être faite d'argile, de bois, de pierre, d'os, de tissu ou de différents matériaux naturels. On pense que dans les sociétés préhistoriques, les poupées fabriquées à l'image de l'homme avaient une signification magique ou religieuse. On ne sait pas exactement à quel moment ces figurines sont devenues des jouets pour les enfants, mais il ne fait aucun doute que les figurines jetées au rebut étaient ramassées et utilisées pour jouer.

L’origine des poupées

De petites figures humaines en bois et en argile ont été trouvées dans des tombes égyptiennes datant de 2000 avant J.-C. ; des poupées en argile, en marbre et en albâtre ont été trouvées dans des tombes d'enfants de l'Antiquité.

Grèce et Rome ; les poupées sont également mentionnées dans certaines sources écrites du début du Moyen Âge européen. On trouve des traces de fabricants de poupées à Nuremberg, en Allemagne, dès 1413. Il existe plusieurs représentations de fabricants de poupées allemands datant du XVe siècle. Les premiers fabricants de poupées sculptaient des poupées en bois et certains ont même essayé de doter les jouets de membres mobiles. L'Allemagne et la France ont été les premiers centres de fabrication de poupées en Europe. Depuis le XVe siècle, les poupées-jouets et les poupées de mode - des poupées habillées des derniers costumes et coiffures et commandées pour que les cours européennes puissent suivre les tendances de la mode - ont été produites à Paris. Plusieurs peintures à l'huile du début du XVIIe siècle représentent des enfants de la noblesse jouant avec des poupées en bois parées de leurs plus beaux atours. Un dessin coloré de 1585, conservé au British Museum de Londres, montre une fillette indienne avec une poupée européenne, vraisemblablement emmenée en Amérique par les premiers colons anglais.

Quels matériaux étaient utilisés pour la fabrication des poupées ?

Le bois est le plus ancien matériau utilisé pour la fabrication de poupées destinées à la vente. Les poupées ont été produites en masse à Sonneberg, en Thuringe, à partir du XVIIe siècle. Les poupées en bois ont été très populaires tout au long du XVIIIe siècle. La tête et le corps étaient sculptés par des fabricants de poupées professionnels et le visage et les cheveux étaient peints directement sur le bois.

Un mélange de papier, de sciure de bois, de plâtre et de colle, appelé composition, a été développé vers 1800 comme alternative bon marché au bois. Il pouvait être formé sous pression, ce qui a permis la production en masse de poupées. Au centre du jouet de Sonneberg, les têtes étaient pressées en papier mâché après 1810, tandis que les corps étaient fabriqués dans un matériau souple puis rembourrés. Les têtes en papier mâché pouvaient également être recouvertes de cire pour leur donner un aspect plus réaliste. Pendant un certain temps, les poupées dont la tête était entièrement en cire étaient très demandées, mais elles étaient coûteuses et ont été remplacées par des poupées en porcelaine. Après 1830 environ, les fabricants de porcelaine, notamment en Allemagne, en France et plus tard au Danemark, ont commencé à produire sérieusement des poupées, et les poupées à tête moulée sont devenues très populaires.

À la porcelaine émaillée utilisée dans les années 1860 succède la biscuiterie non émaillée qui, surtout dans sa coloration rose, acquiert un aspect très réaliste et devient énormément populaire. Les coiffures étaient ingénieusement modelées et suivaient précisément la mode du moment. Après 1870, les perruques et les yeux de verre deviennent courants. À partir de 1880, certains fabricants ont commencé à vendre des poupées qui pouvaient fermer les yeux. À la même époque, on voit apparaître des poupées articulées dont le corps et les membres sont en papier mâché, la tête et les membres étant attachés par un solide élastique incorporé. Des poupées de chiffon produites commercialement ont également été introduites par des fabricants anglais et américains au XIXe siècle.

Le matériau synthétique, le celluloïd, a été découvert vers 1870 et a été utilisé pour la fabrication de poupées après la fin du XIXe siècle. Ce matériau se fragilisait avec le temps et était extrêmement inflammable. Cependant, il était bon marché et a été utilisé pour la production de masse de poupées jusqu'au milieu des années 1950 dans des usines allemandes, françaises, américaines et japonaises. Des matériaux plus durables, comme le vinyle et le plastique, ont supplanté le celluloïd comme matériau de prédilection pour les poupées dans la seconde moitié du XXe siècle.

Les types de poupées

Les poupées les plus anciennes étaient toutes des poupées "féminines" adultes représentant des femmes bien habillées. La Grande Exposition de Londres, en 1851, a vu apparaître pour la première fois des poupées pour nourrissons à la tête ronde et aux membres souples et arqués, créées par la fabricante londonienne Mme Montanari. La poupée "bébé" était née. L'âge d'or des fabricants de poupées s'étend de 1860 à 1890, lorsque la demande de poupées augmente et que de nouveaux types élégants sont constamment produits. De nombreux brevets ont été déposés à cette époque et des poupées mécaniques capables de marcher, chanter et danser ont été inventées. Les types les plus désirables et les plus chers étaient et sont encore les poupées parisiennes à la mode française, qui sont équipées de garde-robes exclusives.

Les poupées en papier ont été produites en Europe - surtout en Angleterre, en Allemagne et en France - dès le début du XIXe siècle. Les poupées en papier sont des poupées découpées avec des vêtements assortis imprimés sur du carton et les modèles étaient souvent inspirés de personnages célèbres de l'époque. Peut-être en réaction aux visages parfaits et sans expression qui ne faisaient pas appel à l'imagination de l'enfant, des visages de poupées avec des caractéristiques individuelles reflétant les types naturels de l'enfant ont été modelés vers 1900. La première poupée de caractère était le bébé dit Kaiser, créé par le fabricant de poupées allemand Kämmer et Reinhardt. Une autre poupée très populaire était le bébé de rêve, produit en 1913 par la firme allemande Armand Marseille. Les poupées d'apparence ethnique, notamment asiatiques et africaines, étaient également populaires, tout comme les poupées de célébrités représentant des membres de la famille royale et des acteurs.

À la fin du XIXe siècle, la majorité des poupées représentaient des enfants, garçons et filles, âgés d'une dizaine d'années. Au début du XXe siècle, les poupées pour bébés avaient pris le dessus et sont restées populaires jusqu'aux années 1950, lorsque les poupées pour adultes sont revenues avec une nouvelle forme de poupée de mode : Barbie. Plus tard, Action Man, une série de poupées militaires pour garçons, a brisé ce qui avait été pendant des générations un monopole féminin sur l'utilisation des poupées. Parmi les poupées célèbres du XXe siècle, citons la Kewpie Doll (1912), Bye-lo-baby, la Million Dollar Baby (1922), Barbie (1959) et les Cabbage Patch Kids (vers 1980).

 

À quoi peuvent servir ces poupées ?

Produits de leur époque, les différentes poupées ne peuvent être jugées sans référence à des conditions économiques et sociales plus larges. Les poupées sont créées pour le jeu et la récréation, mais leur but est également de préparer les filles à leur futur rôle de mère et de femme au foyer.

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, les enfants étaient considérés comme de petits adultes qu'il fallait former à la vie d’adulte. Les outils miniatures du monde adulte étaient conçus pour les familiariser avec ce monde et les préparer aux tâches qui les attendraient plus tard. Au XIXe siècle, la tâche d'une jeune femme était de se marier et de s'occuper du foyer en tant que mère et femme au foyer. Le mariage était la seule carrière envisageable et la tenue vestimentaire était de la plus haute importance. Une robe luxueuse était le seul moyen efficace pour une femme de montrer son statut social. Les poupées féminines du XIXe siècle étaient de pures extravagances, en particulier les poupées parisiennes avec leurs armoires somptueuses, avec des vêtements à la dernière mode française et toute une série d'articles personnels tels qu'un éventail, un set de table de toilette, un parasol - et même un carnet de bal pour un bal de poupées. Tout ce qui était nécessaire au fonctionnement de la maison faisait partie de la vie de la poupée - meubles de poupée, service de table, articles de cuisine et autres articles similaires.

Les enfants reflètent dans une certaine mesure ce qu'ils voient à la maison. Certains éléments suggèrent que les poupées de bébé sont passées au second plan, car les femmes entrent dans la vie active et sont moins nombreuses à s'occuper des enfants à la maison. En 2003, les jeunes filles s'intéressent surtout aux poupées mannequin. Les poupées Barbie reflètent le nouveau rôle de la femme, à savoir la femme active, indépendante et carriériste, mais aussi la "femme parfaite" de rêve que toutes les filles souhaitent être. La poupée Barbie est une expression de la culture de consommation de la fin du XXe siècle et, outre des vêtements glamour, ses accessoires comprennent des éléments tels qu'un téléphone portable, un ordinateur portable et une voiture de sport.

Pour conclure l’histoire des poupées !

Une poupée n'est pas simplement un objet de jeu impersonnel. Elle devient le guide naturelle et digne de confiance de l'enfant dans la vie quotidienne. Les enfants s'attachent à leurs poupées et partagent avec elles leurs souhaits les plus profonds, leurs peines et leurs joies. Une poupée a un nom et une identité qui lui est propre. Souvent, les poupées ne peuvent donc pas être simplement jetées lorsque l'âge du jeu est passé.

Au XXe siècle, un marché des poupées a commencé à émerger parmi les collectionneurs adultes. En conséquence, le prix des poupées anciennes et de haute qualité a commencé à augmenter. Le prix d'une poupée dépend de son type, de sa marque, de son âge et de son état. Il est également important de savoir si les vêtements de la poupée sont d'origine, si elle possède d'autres accessoires et si elle a sa boîte d'origine. Les collectionneurs et les musées sont souvent intéressés par la provenance de la poupée. Il est également important de s'assurer que la poupée n'a pas été restaurée, que la perruque et les yeux n'ont pas été remplacés et que les bras, les jambes et les doigts sont d'origine et intacts. Les poupées historiques peuvent être vues dans les musées d'histoire culturelle, les musées spéciaux et les collections privées suivants : Legoland, Bil-lund, Danemark ; musée de la Poupée, Paris, France ; Coburger Puppenmuseum, Coberg, Allemagne ; Bethnal Green Museum of Childhood, Londres et Museum of Childhood, Edinburgh au Royaume-Uni ; Yokohama Doll Museum, Yokohama, Japon ; et Rosalie Whyel Museum of Doll Art, Bellevue, Washington, DC et Wenham Historical Association and Museum, Wenham, Massachusetts, aux États-Unis.

N'hésiter pas à aller voir ses articles dédiés aux poupées qui devraient vous intéresser :  


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Découvre nos bébés reborn tous plus beau les uns que les autres !